Bienvenue

Bienvenue sur le site: «Chaînes de valeur agricole pour le développement durable» (A4SD). L'objectif global du programme cadre est de contribuer à la réalisation de l'Agenda 2030 et ses objectifs de développement durable (SDG) en favorisant le développement des chaînes de valeur agricoles sélectionnées en Afrique subsaharienne. Notre approche est basée sur le concept Value-Link. Nous appliquons une perspective holistique tout au long de chaînes de valeur, c’est-à-dire des intrants à l’inclusion des petits exploitants et de leur production principale jusqu'aux usines de transformation et au marketing. Ceci est crucial pour mobiliser l'intérêt du secteur privé pour une culture des affaires inclusives avec les petits agriculteurs. En mettant en commun l'expertise, les réseaux et les ressources du secteur public et secteur privées, nous améliorons durablement les moyens de subsistance de la population rurale – en atteignant des millions de petits exploitants. L'agriculture gérée comme une entreprise stimule la production, nourrit les populations rurales et urbaines.

Actuellement, le programme regroupe quatre projets travaillant dans quatre chaînes de valeur agricoles différentes:

L'apprentissage mutuel basé sur les échanges d’expériences, des réussites et des échecs au travers des chaînes de valeur, accélère reproduction des bonnes pratiques vers de nouvelles chaînes de valeur et de nouveaux pays. La plate-forme multipartite permet de mieux partager et d’échanger les forces et les expériences individuelles des projets respectifs. Une harmonisation progressive du suivi et évaluation des interventions dans les quatre chaînes de valeur permet de mieux démontrer l'impact collectif à un niveau agrégé et de se conformer aux exigences croissantes en matière de transparence au niveau du suivi et évaluation.

Dernières nouvelles

Fonds de contrepartie de CARI - Appel à manifestation d'intérêt DATE LIMITE: 31.03.2018

31.03.2018

La Competititve African Rice Initiative (CARI) a lancé un appel à manifestation d'intérêt et de concept pour son Fonds de Contrepartie (Matching Fund).

Read more...

L'égalité des sexes est payante - A4SD gagne le GIZ Gender Award 2018

09.03.2018

A4SD a reçu le premier prix du concours GIZ Gender.

Read more...

ODD & IMPACTS

La production agricole occupe une place prédominante, garantissant les moyens d’existence des populations rurales en Afrique subsaharienne. La démarche holistique, suivie par le programme A4SD, pour promouvoir les chaînes de valeur agricoles contribue à la réalisation de plusieurs objectifs du Millénaire « SDGs ». Les exploitants agricoles sont formés aux « bonnes pratiques agricoles » (GAP) et à la gestion des affaires et à l’entrepreneuriat par le biais de la formation Farmer Business School (FBS). Plus de 60% d’agriculteurs adoptent les connaissances acquises lors des formations en « GAP » et en « FBS ». L’application de ces savoir-faire a pour effets un accroissement des rendements jusqu'à 214%, et une augmentation des revenus, pouvant atteindre 287%. L’application des bonnes pratiques agricoles (GAP) implique une utilisation intensive de main d’œuvre. Ce qui génère un nombre important d’emplois. Nous estimons que le programme a permis la création d’environ  760,000 opportunités d'emplois, en majorité des emplois informels dans le secteur agricole rurale. Pour résumer le programme contribue de manière significative à l’atteinte de l’ODD 1 : supprimer la pauvreté sous toutes ses formes.

Avec les revenues augmentés, les producteurs peuvent acheter de la nourriture dans les marchés locales et améliore leur sécurité alimentaire. En plus, ils bénéficient d’une formation en nutrition ce qui induit une alimentation saine et équilibrée. Le regroupement des deux formations permet de contribuer à atteindre l’objectif du Millénaire ODD 2 (c’est-à-dire : éliminer la faim dans le monde, réaliser la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable).

A4SD applique une démarche multi-partenariale, qui favorise une collaboration rapprochée avec plus de 150 partenaires du secteur privé, de la société civile, des institutions de recherche et des organisations gouvernementales. Elle concoure considérablement à la réussite du projet. Ainsi, les partenaires privés ont contribué pour un montant de 200,000,000 d'euros et les partenaires publics (principalement africains) ont contribué 30,000,000 d'euros à la mise en œuvre du programme. L'aide publique au développement (APD) a également représenté 56,000,000 d'euros. par des donateurs internationaux. Ce qui correspond à un ratio de 1 : 4,1 entre les fonds APD et la contribution totale de l’ensemble des autres partenaires. A4SD concourt directement à l’atteinte de l’ODD 17 : partenariats pour la réalisation des objectifs.

D’autre part, les activités du programme A4SD contribuent à atteindre les objectifs du Millénaire « ODDs » suivants :

  • Éducation de Qualité (ODD 4) : Dans le cadre de la formation aux « GAP », en « FBS » et en nutrition les agriculteurs ont acquis des capacités en agriculture, en économie des affaires, et dans le domaine de la santé et de la nutrition.
  • Égalité entre les sexes (ODD 5) : la formation des femmes au « GAP » et au « FBS » contribue à une amélioration de l’estime de soi et au regroupement des femmes qui appliquent les savoirs faire en production durable et les prises de décisions entrepreneuriales.
  • Travail décent et croissance économique (ODD 8) et Industrie, Innovation et Infrastructure (ODD 9) : en œuvrant tout au long de la chaîne de valeur, le programme contribue à la création d’emploi dans les entreprises de transformation. Jusqu'en 2018, les projets ont créé environ 760,000 opportuniés d'emplois le long des chaînes de valeur, principalement dans l'économie agricole rurale informelle.
  • Le programme a pour objectif principal de favoriser une production responsable (ODD 12). Durant la formation aux « GAP » les exploitants agricoles obtiennent une qualification dans le domaine de l’usage responsable des intrants de production et de la production durable de cultures dans leur système agricole.
  • Produire de manière durable signifie aussi augmenter la capacité de résilience aux aléas climatiques et lutter contre le changement climatique (SDG 13)

En contribuant à l’achèvement de plusieurs « ODDs », le programme est en phase avec les priorités de développement, décrites dans le « Plan Marshall pour l’Afrique », élaboré récemment par le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ). La création de chaînes de valeur et un appui prioritaire en agriculture sont les piliers des projets regroupés dans le programme A4SD. Ils créent des emplois et renforcent l’accroissement des revenus dans le secteur de la production et de la transformation, tout en améliorant la sécurité alimentaire qui est l’objectif central énoncé dans le plan Marshall. La mobilisation de l’investissement privée a pour effet principal « le modèle innovant du fonds de contrepartie ».

En effet, le Plan Marshall vise la mobilisation de ressources propres des pays partenaires. Celle-ci détermine le fondement de la coopération avec les partenaires publics dans les projets du programme A4SD. Leur contribution en espèces ou en nature permet la mise en œuvre des activités du projet, favorisant ainsi la réalisation du projet selon leurs objectifs prioritaires.

agriculteurs actuellement formés

>2,000,000

Impacts at a glance

environ

760,000

possibilités d'emploi* créées

>450,000

(~23 %) femmes formées

income increase up to

287%

30,000,000  €

partenaires publics nationaux

200,000,000  €

partenaires privés

56,000,000  €

aide publique au développement (APD)

partenaires

>150

privés et publics

Status:03/2018

IMPACTS

Efficacité de l'investissement dans les chaînes de valeur agricoles
Les agriculteurs sont formés jusqu'en 2017 par genre
Financement du projet par source